Mission

Le sens des monuments
L´espace vital des hommes ne peut être réduit uniquement à ce qui est fonctionnel. Pour être véritablement « humains », de tels lieux doivent répondre aux critères de beauté et à ceux des sens de l´homme.

L´idée d´ériger un monument ayant pour thème « la liberté de conscience et la liberté religieuse » repose sur ces deux concepts: un lieu qui pousse l´homme à la réflexion.

Vérité
L´homme est en quête de vérité. Son besoin de vérité est particulièrement fort lorsqu´il se pose la question du sens de sa vie. Sa conscience l´oblige à rechercher la vérité, à s´y attacher et à vivre selon ses exigences.

Liberté
L´homme est à même de satisfaire à cet engagement "vertical" envers la vérité, s´il est libre au niveau "horizontal", c´est à dire vis-à-vis de la société: il doit rechercher la vérité, mais en toute liberté.

Dignité de la personne humaine
Ce droit à la liberté se fonde sur la dignité inaliénable de la personne humaine, qui lui revient indépendamment de tous les autres attributs.

Le droit de l´homme à la liberté de conscience et à la liberté religieuse
Le monde doit la formulation la plus claire de ce droit de l´homme aux Pères du Concile Vatican II. Il n´y a pas de texte qui ait reçu autant d´approbation au niveau international que ce document. Le monument correspond donc à un besoin de notre époque et oriente vers l´avenir.

La reconnaissance de ce droit de base exclu tout racisme, de n´importe quel ordre, toute guerre de religion, toute persécution de personnes pensant différemment.